LA DURANCE RETROUVE SES TRESSES

100.000 m3 de graviers dans la Durance

Le SMAVD annonce agir en faveur d'une restauration globale de la rivière

Une rivière s'inscrit dans le cycle de l'eau. Elle recueille l'eau qui ne peut pas s'infiltrer, qui circule à la surface du sol. Elle collecte et stocke l'eau d'un bassin versant, forme les eaux courantes.

Le courant façonne les berges, provoque la formation de méandres, diversifie le profil longitudinal.

La Durance est un cours d'eau en tresses, un cours d'eau présentant de nombreux chenaux instables, formant des divisions ou connexions entre ces bras. Ces différents bras dessinent un réseau complexe et changeant, prenant une forme qui fait penser à une tresse d'où le nom.

Le transport des sédiments par les cours d'eau est nommé « transport solide ». Le transport prend deux formes : le charriage et la suspension. Le charriage est le transport des sédiments plutôt grossiers sur le fond du lit par roulement ou saltation. La suspension est le transport des sédiments dans la masse du flot.

L'entrave du transport solide par exemple par une retenue d'eau agissant comme décanteur entraîne un déficit de transport solide qui est alors compensé par une érosion accrue à l'aval et un enfoncement du lit. Cet enfoncement entraîne un abaissement de la nappe phréatique, également des affouillements de pied de berges et leur glissement. L'abaissement du niveau de la rivière a de plus pour conséquence l'élévation des bancs de gravier qui sont de moins en moins sollicités. La végétation des bancs renforce encore plus leur cohésion et tend à réduire la largeur du lit du cours d'eau. Le résultat est l'augmentation de la fréquence des débordements.

En résumé, la rivière transporte de l'eau, façonne son lit et les berges, transporte des sédiments.

Mais la Durance est l'une des rivières la plus aménagée de France.

Barrages, digues, épis, seuils, carrières, détournement et prélèvement de 90% de l'eau.

La Durance n'est quasiment plus une rivière, elle transporte peu d'eau, fonctionne comme un canal, le transport solide est entravé.

Le SMAVD projette une action d'ampleur en faveur de la restauration globale de la rivière, tout en anticipant d'éventuels épisodes de crues à venir : la recharge sédimentaire.

Il s'agit de rétablir les fonctionnalités en tresses de la Durance.

La recharge sédimentaire se matérialise par :

  • la réinjection de matériaux dans le lit mineur

  • des opérations d'élargissement du lit mineur

Cet été 2021, le SMAVD va déplacer dans la Durance 100.000m3 de graviers et de galets soit l'équivalent de 10.000 camions.

Le syndicat informe les citoyens superficiellement, mais ne les consulte pas.

Cette action va modifier les trajets des eaux, entraîner des bouleversements dont les conséquences extrêmement complexes sont impossibles à prévoir dans leur totalité.

SOS Durance Vivante œuvre pour la renaturation de la Durance privilégiant des actions naturelles.

Des solutions sont proposées ;

  • Restituer de l'eau à la rivière.

  • Améliorer la continuité écologique. Avec un meilleur débit, il est possible de supprimer des seuils. Et réfléchir à la suppression ou l'arasement de barrages, de prises d'eau. Le transport solide va augmenter. Lors de certaines crues, mettre les barrages en transparence pour laisser filer la matière pour recharger le lit. Curer les barrages. Faire de la recharge sédimentaire. Les tresses seront de retour.

  • Diminuer les crues et les inondations. Faire un moratoire sur les aménagements. Diminuer le ruissellement. Stopper l'artificialisation. Élargir le lit mineur. Reculer les digues et en supprimer. Le retour des tresses va ralentir l'eau.

  • Diminuer les prélèvements d'eau.

Pour rétablir les fonctionnalités en tresses de la Durance, point clé de la restauration de la rivière, la recharge sédimentaire n'est pas suffisante. Pour un fonctionnement naturel de la rivière, la mesure décisive c'est de remettre l'eau de la Durance là où elle coule naturellement dans son lit.

 

Pour compléter:

Article et guide sur les rivères en tresses

 

deux articles évoquant ce projet :

 

celui du SMAVD

Celui de France Bleu