Gros blancs des eaux calmes

Voilà des poissons qui ont tiré profit des bouleversements subis par notre Durance...

Prolifiques et adaptables quelle que soit la qualité de l'eau ...peu concernés par le taux d'oxygène, acceptant facilement les baisses de niveau l'été...presque increvables...ils tendent à remplacer les poissons d'eau vive qui peuplaient autrefois la Durance...l'eau étant plus fraiche en amont, c'est l'aval qui a leur préférence ...mais petit à petit, leur territoire s'étend.

Chevesnes, soffies, vandoises et barbeaux s'inclinent peu à peu devant ces sympatiques envahisseurs. Comment leur en vouloir, nous, humains inconscients ou sans scrupules,  qui avons depuis des lustres laissé le milieu aquatique se dégrader ?

 Ils étaient peu présents au temps de l'eau vive ...et maintenant, ils sont majoritaires.

 

Toute un déclinaison de carpes 

Carpio carpio est une méfiante ... quand vous l'apercevez, elle vous a déjà repéré depuis longtemps ...mais ce n'est pas pour cela qu'elle va fuir ...Elle restera là, mais vous ignorera...

Il y a des techniques pour la rassurer, et finalement la leurrer.

Ce sera alors l'occasion de prendre conscience de la force du poisson et de sa ruse pour vous échapper ...

Moi, c'est en mai que j'aime observer le manège des carpes, quelques grosses mémères suivies par une troupe de "freluquets" , des mâles plus petits. Assis sur un rocher les pieds dans l'eau il n'y a qu'à attendre ... privées de méfiance, les carpes, parfois de plusieurs kilos, frôlent les herbiers, les rochers, les galets et les jambes de l'observateur ...

Des carpes, il y en a de toutes les sortes, "miroir", "cuir", "écaille", issues de la sélection, et tout simplemernt carpes communes plus sveltes et couvertes d'écailles ...les plus fréquentes dans le cours moyen et inférieur de notre rivière, comme dans les lacs de barrage, gravières qui jalonnent malheureusement son cours ...

Rencontre aussi possible de la Koî, quasi divinité japonaise, diffusée massivement en jardinerie ... et à la portée de tous. Si facile à se procurer et si aisée à abandonner quand la réalité d'une taille trop imposante, se heurte au constat d'une pièce d'eau exigue ...Des koïs qui parfois retournent à la rivière pour se mêler à ceux qui ne sont rien, les castes inférieures, dont elles sont issues...carpe Koï signalée dans la moyenne vallée de l'Hérault, rencontrée  également en aval d'Anduze sur le Gardon ...

Souvenirs de pêche au blé, à l'étang Pellenc, (qui n'a rien de commun à ma connaissance avec le protecteur assidu de l'environnement bien connu des pertuisiens ...) ...nostalgie du chant des moulinets à l'orée de la nuit...

La carpe est un poisson prisé de certains pêcheurs, carpistes, qui n'hésitent pas à l'attendre "confortablement" installés, des heures, des journées, voire des nuits...

Rarement consommé,  le poisson repart presque toujours dans son élément ...La carpe n'est pourtant pas un poisson au goût de vase, comme le prétendent certains. 

La route de la carpe frite, moins médiatisée que celle des vins, est un des attraits de l'Alsace ...(n'est ce pas Marie Pierre et Christophe ?.......) 

PCB (abecedaire-des-polluants), mercure et autres "saloperies" s"accumulant dans ses tissus, sa consommation est parfois interdite par arrêté préfectoral. 

En Durance, une bonne soixantaine de kilomètres de rivière concernée par cette interdiction...(arrêtes) depuis des années, sans que cela n'inquière grand monde ...la Durance, une rivière oubliée ?

Carpes du chateau de Chaumont sur Loire contemplent le touriste  qui passe (Août 2017) ...                                                                                                                                                                                                 

                                                                                                                              Carpes Koî jardin remarquable de ?????? Août 2017

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pour revenir au chapitre "poissons de la durance" les-poissons-de-la-durance

 

 

  Carassin commun 

Carassius carassius est relativement commun par endroit…prolifique, pas trop délicat sur la nature de l’eau, la basse et la moyenne Durance, les canaux, les gravières tout lui est bon…

A l’origine, il se tenait à l’est de l’Europe et dans certaines parties de l’Asie

Bien que de taille modeste en général, je l'ai classé dans la catégorie "gros blancs des eaux calmes" car il lui arrive parfois de dépasser trés largement le kilo ...et ce n'est pas Jean Pierre D qui me dira le contraire, souvenir d'une session de pêche dans un petit contre canal du Rhône ...

Carassius diffère de Carpio par l'absence de barbillons...

 

  Carrassin commun / La Gare des Ramières / Juin 2020

 

 Pour revenir au chapitre "poissons de la durance" les-poissons-de-la-durance

 

 

 

Carassin doré

Au temps de l'insouciance ...

-  tu crois que je vais prendre un poisson rouge ? 

- ça m’étonnerait

Quelques minutes après

- Papa j’en ai un

Un Carassius Auratus , rouge de chez rouge, d’au moins 300 grammes, en pleine santé est mis à l’épuisette …

Il sera à l’origine d’une longue lignée de poissons rouges dans nos bassins

Echappé d’un seau à vif, relâché par un "aquariophile" constatant l’ineptie de maintenir un tel animal dans une bocal de quelques litres ? Certainement

Carassius auratus est issu de la sélection, à l’origine simple carassin au dos brun vert, aux flancs dorés et au ventre jaune pâle…En captivité, des formes multiples ont été créées, parfois jolies mais souvent monstrueuses…presque hideuses parfois, le poisson « japonais » en est la preuve vivante…

Carassius Auratus se croise avec son cousin Carassius carassius, mais aussi avec toutes les variétés de carpes…dont il diffère par l’absence de barbillons…

Carassius Auratus dans ma mare ...Mai 2016

                                                                                                                                               

 

 Pour revenir au chapitre "poissons de la durance" les-poissons-de-la-durance

 

 

Brème commune 

Certains l'appellent brème carpée, mais elle est Brama brama à part entière...il lui arrive toutefois de s'hybrider avec d'autres cyprinidés de la rivière...

Brama brama est parfois abondante, bien que ces dernières années il m'a semblé que la densité de brèmes communes soit en diminution en Durance basse et moyenne...mais, comme je ne la recherche pas assidument, je me trompe peut être ...

Impressionnante par sa taille, piètre combattante, et valeur culinaire trés médiocre ...en France ; les fumoirs à poissons des rives du lac Murritz aux confins de l'Allemagne (Mecklembourg-Poméranie Occidentale) la proposent pourtant, et les clients achètent ...le goût de "fumé" fait toute la différence ...j'ai testé, pas fameux la brème, même quand elle a un perfum de vacances ...

 

 

 Pour revenir au chapitre "poissons de la Durance" les-poissons-de-la-durance

 

 

Tanche 

 Visuellement, c'est Tanca tanca qui a ma préférence, avec sa belle robe vert bronze, son ventre jaune doré, lisse et riche en mucus protecteur...

Pas si simple à capturer, mais tellement plaisante à observer quand l'eau est claire...placide, indifférente 

Poisson d'eau calme que l'on rencontre aussi l'été au pied des seuils  ou en compagnie des autres gros blancs des eaux calmes, elle déroge souvent à la règle ...nous sommes souvent prisonniers de nos certitudes.

 Bruyants bécots des tanches qui musardent l'été en plein milieu des nénuphars, fouillis de bulles fines qui se dégagent des fonds vaseux ou elle aime flâner ...

Tanches à l'aquarium de la Réserve des Ramières Juin 2020 

  

 

 Pour revenir au chapitre "poissons de la Durance" les-poissons-de-la-durance

 

 

 

 

Pierre D le 31 décembre 2020

Vous avez des remarques concernant cet article ?

Vous pouvez nous joindre ou nous rejoindre en nous contactant  

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

 Pour revenir au chapitre "poissons de la Durance" les-poissons-de-la-durance